Le décé de mon père

Publié le par maryannick

Mon père est mort le 31 décembre 1975 en soirée, sous les roues d'un camion. J'allais avoir 15 ans.

Ma mère avait demandé à mon père d'aller acheter un gâteau pour le jour de l'an. Avant qu'il parte je lui demandais 15 francs pour que je puisse aller au bal de la saint sylvestre. Celui-ci me les a donnés en me disant de bien en profiter. Il est parti avec son vélo (nous n'avions ni voiture ni téléphone).

Dans l'insouciance de l'adolescence, je me préparais activement pour rejoindre mes camarades. J'ai traversé la ville (2 à 3 kms). Arrivée dans mon ancien quartier - un voisin m'ayant devancé -, je lui  demandai ce qu'il faisait par là. Il m'a répondu qu'il venait voir des amis. Je ressentais une sensation étrange... mais je me suis dis que cela devait être dû aux préparatifs du réveillon. Nous partîmes donc au bar où les jeunes se retrouvaient avant d'aller au bal.

Cela faisait à peu près deux heures que j'avais quitté mes parents quand soudain, je vis mon père en vélo. Je dis à ma copine : " Je vais lui demander 5 francs supplémentaires. " Elle me répondit que ce n'était pas la peine. D'ailleurs elle ajouta : " De toute façon ce n'est pas ton père. " Je n'étais pas d'accord avec elle car je connaissais bien mon père, puis son vélo, il n'y en avait pas deux pareils dans la ville.
Le temps de la discussion, il était déjà hors de mon champ de vision.

J'ai appris le lendemain matin que mon père était décédé une heure avant que je le vois en vélo, et mes amies étaient au courant mais elles avaient reçu l'ordre de ne pas me le dire ; cela n'aurait rien changé et ma mère voulait que je profite de ces quelques dernières heures dans l'insouciance.

Maryannick

Publié dans famille

Commenter cet article