Lumiere, l'amour et le Mal.

Publié le par maryannick

Dire que le mal n'existe pas, c'est être aveuglé par le mal lui-même, c'est aussi se renier.

Renier ne permet donc pas de voir, de voir l'amour dans toute son essence.

Qui unit, qui sépare ?

S'il y a séparation, quelle qu’elle soit (Deuil) c'est qu'il y a eu union .

Cela ne veut certes pas dire qu'il n'y a pas d'amour..

Comme le mal, l'amour est partout.

L'amour voit le mal, mais ne le sens pas, n'y  ne le ressent.

De même que l'amour voit,  la lumière qui guérit.

Le mal lui, voit ,  sent et ressent, le mal voit, le mal obnubilée par la tache condamne l'attachement du vêtement.

L'amour ne juge pas, il n'y voit  pas de raison, il est simplement là. L'amour, si vous lui demandez vous aidera a mettre  la lumière, A prendre les décisions qui vous semblent le plus juste, et faire  confiance en la vie. Laisser place à l'amour en allumant la lumière et tout se remet à sa juste place. Comme je ne suis pas philosophe je vais vous raconter une histoire que chacun vit chaque jour.

C'est l’histoire d'un couple qui se cognait partout dans leur maison, et de ce fait ils n’arrêtent pas de rouspéter ,après tous ce qui était sur leur passage je vous ferais grâce des mots employés. Bien entendu ce couple par amour eut un enfant, mais ils restèrent  dans le noir.  Pourtant il essaye, il faisait de leur mieux pour ne plus se cogner dans les portes, les objets...etc, marchant à tâtons, ce plaignant auprès des fournisseurs d’électricité. Se plaindre ne servait à rien car les fournisseurs leur disaient qu'ils n'y avaient aucun problème sur le réseau et que l'électricité était bien installée, bien entendu ce couple ne voulait rien voir et savait que chez eux il faisait noir, et que cela n'était pas de leurs fautes ça ne pouvez venir que du réseau. Puis l'enfant grandit, petit à petit commençait à se mettre debout, il grandissait dans l'obscurité pour lui cela était normal, apprenant à vivre en tâtonnant, du mieux qui le pouvait, ses parents lui apprirent aussi bien qu'ils le pouvaient de faire très attention, d'éviter de se cogner ils le protégé pour qu'il ne se fasse pas mal et donc grandit en évitant le pire. cet enfant grandit et rencontra une personne qui avait grandi avec la lumière, elle avait connu le pire et aussi le meilleur, elle s'avait que le pire ne pouvait pas être détourné mais dépasser, et ont commençait une relation car l'amour est là, et elle est toujours là.

 La personne rentra chez les parents qui la reçu du mieux qui le pouvait et lui disait de faire attention car chez eux il n'y avait pas de lumière, elle respecta et observa comment ils se protégeaient du mal, voyant toute l’énergie dépenser à travailler dans le noir, elle demanda aux parents - « pourquoi rester sans lumière aussi longtemps, avez-vous fait le nécessaire, auprès des fournisseurs, ? » les parents lui  dit : « bien sur, tu nous prends pour des idiots, les fournisseurs disent que tout est parfait sur le réseau alors cette personne étant restée libre tenta de leurs expliqué que peut-être il suffisait de seulement appuyer sur l’interrupteur mais peine perdue, les parents ne voulaient certes pas recevoir des leçons de plus jeune et lui dit : « tu es un rebelle et tu es jeune et les jeunes ne connaissent rien » alors elle fit le choix de partir et dit à son ami « je t'aime car l'amour est toujours Présent, mais l'amour ne s'impose l'amour,

l'amour n’impose pas; alors peut-être qu'un jour quand tu seras prêt tu prendras confiance en toi, et que tu oseras appuyer sur l'interrupteur, ne serais que celui de ta chambre, pour déjà voir, ce qui s'y passe... voilà c'est à vous de terminer l'histoire. MAJ le 19 août 2017.

 

Commenter cet article